Cavalière solidaire et Association d’aide aux vivants

La solidarité cavalière existe. La générosité humaine est aujourd’hui notre unique porte de secours devant un système qui nous appauvri chaque jour un peu plus. La Maison Écologique est un refuge, une oasis une main tendue et chaque jour un geste pour l’environnement.

Cavalière, Horses in nature - horse lovers - Chevaux au pré et écurie
Horses in nature – horse lovers – Chevaux au pré et écurie

Je vois souvent des affiches placardées « save the planet ». C’est drôle sans l’être. La planète va nous détruire, nous, les humains. Notre système fonctionne de plus en plus par capitalisation et l’argent va à l’argent, laissant jour après jour des hommes dans la rue, des animaux maltraités et abandonnés. Les déchets de la sur-consommation sont éparpillés dans la nature, lancés par la fenêtre des voitures. Je ne sais pas vraiment comment nommer ce comportement.

Je suis cavalière étudiante et je travaille en extérieur, que ce soit au jardin potager, aux soins des animaux, au travail agricole aussi. J’organise des visites de La Maison Écologique pour faire découvrir le merveilleux fonctionnement des toilettes sèches à litière bio-maitrisée. L’eau est précieuse, je la garde pour la boire.

Je n’ai jamais aimé qu’on m’impose un mode de vie et je suis mon éthique : je ne juge pas ce que font les autres. Mais si je peux faire ma part, c’est toujours un pure bonheur de voir des visages s’illuminer. Ce système détient le monopole de l’eau « potable » – un mot entre parenthèses parce que si elle est affreusement chlorée pour éliminer les bactéries; elle vous laisse en offrande les métaux lourds, les antibiotiques et autres saloperies dont on reparlera une autre fois.

Aujourd’hui, j’ai choisi de faire ma part de solidarité cavalière. Notre refuge manque de place alors pourquoi ne pas aider des chevaux à rester chez leur propriétaire plutôt que de les voir abattus ou vendus ou ….. Je suis moi-même actuellement immobilisée par une entorse. Il m’est impossible de m’occuper des chevaux, du chien, des poules……les chats, c’est plus facile 😉

Heureusement, je ne suis pas seule dans La Maison Écologique. Le Président de l’association a pris la relève. Ce n’est malheureusement pas si « facile » pour une jeune fille qui a eu un grave accident et qui ne peut pas travailler avec ses chevaux. C’est son métier. Mais en cas d’immobilisation, tout devient très compliqué.

Peut-être enviez-vous les indépendants? Aucune situation n’est plus enviable qu’une autre aujourd’hui. Je me demande chaque jour à quoi servent les taxes, les impôts… L’égalité n’existe pas. Quand j’étais salariée et que j’étais souffrante, j’avais droit à une compensation d’indemnités journalières. Sachez que les indépendants ont une couverture sociale totalement inutile. Le congé maladie n’existe pas quand tu dépends du RSI. Alors que fais-tu quand tu es monitrice d’équitation, que tu entraines tes chevaux et que tu fais une chute grave?

Je me croyais solidaire en payant mes cotisations mais j’ai appris trop vite que l’état s’en met plein les poches. Je rêve d’ailleurs de prendre l’un de ses membres en « stage » ici pour lui montrer comment vit son « peuple ».

Aujourd’hui, une jeune femme de 27 ans est dans une situation critique et qu’elle a besoin de notre aide. Un pot commun est lancé pour qu’elle retrouve son travail après sa convalescence. Je vous laisse découvrir sa mésaventure sur le site Le Pot Commun. Dans un cas comme celui-ci, il n’y a pas de petit don. Chacun fait ce qu’il peut.

Je lui souhaite un bon rétablissement, j’espère qu’elle nous donnera des nouvelles et que la solidarité cavalière jouera son rôle.

A très bientôt

One thought on “Cavalière solidaire et Association d’aide aux vivants

Je t'invite à en discuter avec moi